Résumé sécuritaire du mois de Mars 2021

Résumé sécuritaire du mois de Mars 2021

Les incidents sont nombreux mais ils n’ont pas le même impact sur les populations des zones conflictuelles des trois pays. La catégorisation des victimes se fonde sur une dichotomie : Blessés/Morts. Ce faisant, on constate qu’il y a plus de morts (290) que de blessés (27) liés aux attaques terroristes. Les ripostes menées par les FDS sont aussi importantes, en termes de morts (9) et blessés (6), mais bien moins que celles produites par certains hommes armés (morts : 23 /blessés : 15) et liées à des pillages, braquages de village (morts : 15/blessés : 7). Les victimes (morts/blessés) liées aux attaques causées par des explosifs sont moindres cette fois (4 morts et 3 blessés) et des tentatives d’assassinat (mort :1/blessé :1). Au total,l’ensemble des incidents ont fait 342 morts contre 59 blessés.

Share