NOS 35 PROPOSITIONS POUR UNE JUSTICE TRANSITIONNELLE INCLUSIVE AU MALI

Think Peace-Mali présente à la Commission Vérité Justice et Réconciliation (CVJR), et à l’ensemble des parties prenantes de l’Accord pour la Paix et la Réconciliation, issu du processus d’Alger, une série de propositions et de mesures structurantes, fondamentales et prioritaires. Leur mise en oeuvre aura un impact positif eu égard à leur incidence horizontale sur la dynamique de justice transitionnelle d’un côté, et sur le processus de réconciliation nationale dans sa globalité de l’autre côté.

Dans la formulation de ces propositions et mesures pertinentes, Think Peace-Mali s’est basé sur les recommandations issues de trois rencontres régionales organisées en Août, Septembre et Décembre 2016, à Mopti, Gao, Bamako et Tombouctou, et qui ont enregistré la participation de plus de 130 jeunes maliens originaires de toutes les régions du Mali. Partant de ses recommandations adressées à la Commission Vérité Justice et Réconciliation (CVJR) en 20151, Think Peace-Mali se base aussi sur un effort de veille et de suivi des différentes étapes de négociation, de conclusion et d’application de l’Accord pour la Paix, et prend acte des retards et dysfonctionnements relevés dans sa mise en oeuvre.

Il se fonde, en outre, sur les conclusions de son dialogue permanent avec un certain nombre d’experts et d’acteurs concernés, mais aussi sur les engagements de l’Etat malien et des groupes signataires de l’Accord pour la Paix.
Pour Think Peace-Mali, La mise en oeuvre du processus de justice transitionnelle constitue un mécanisme primordial pour la concrétisation de la paix, et une nécessité nationale pour tourner définitivement la page de la crise malienne.

Think Peace-Mali considère que l’action du gouvernement, d’une part, et celle de la Commission Vérité Justice et Réconciliation (CVJR) d’autre part, dans les 1 « 13 recommandations de Think Peace pour la Commission, Vérité, Justice et Réconciliation », 24 juin 2015.

Les différentes dimensions du processus de justice transitionnelle et de réconciliation nationale, exige la prise en compte des attentes croissantes des différentes communautés et composantes du peuple malien, et de l’ensemble des citoyennes et citoyens en matière de justice transitionnelle, de gouvernance, de démocratie et de droits de l’Homme.

Think Peace aspire, dans la phase actuelle, à ce que le gouvernement malien, la Commission Vérité Justice et Réconciliation (CVJR), les groupes signataires de l’Accord pour la Paix, ainsi que l’ensemble des composantes de la société malienne, s’impliquent dans la concrétisation de la paix et la réconciliation, de manière à assurer la cohésion et l’harmonie entre les différents axes de sortie de crise.

35 propositions pour Justice Trans InclusiveCela exige des décisions et des mesures à même d’assurer la pérennisation de la paix et la création des conditions d’une participation citoyenne et d’un développement inclusif.

Share